DAMIEN CAILLE PERRET – Scénographe

d.jpgAprès des études de Lettres puis de Théâtre à la Sorbonne, d’Arts Appliqués à l’ENSAAMA, Damien intègre l’ENSAD du TNS à Strasbourg où il étudie la scénographie. À sa sortie, il travaille avec Jacques Nichet pour l’ouverture du TNT à Toulouse en tant qu’assistant à la mise en scène, puis travaille comme scénographe, parfois costumier avec Sylvain Maurice, et notamment Nicolas Liautard, Richard Mitou, Olivier Werner, Edith Scob, Dominique Valadié, Louis Castel, Nicolas Struve, Betty Heurtebise, Laure Bonnet, Dorothée Sornique.

Depuis 2010 il travaille régulièrement avec Arnaud Meunier au théâtre comme à l’opéra. Depuis 1999, il est le scénographe de Yves Beaunesne. Ce compagnonnage l’a amené à signer toutes les scénographies de ses spectacles, notamment Partage de midi de Claudel et On ne badine pas avec l’amour de Musset à La Comédie Française, L’Annonce faite à Marie aux Bouffes du Nord et le Cid actuellement en tournée. Il fait ses premières scénographies d’opéra à l’opéra à Lille, à Bourges, puis au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra Bastille.
En 2003, il a créé la Compagnie des Têtes en Bois et met en scène OEdipapa ou comment porter les crimes de ses pères de Laure Bonnet.
De 2008 à 2010, la Compagnie a été associée à La Scène Watteau de Nogent-sur-Marne où elle créé De Ravel et des choses, puis On a perdu les gentils de Laure Bonnet, conte musical pour marionnettes et masques à destination du jeune public. En 2013, à l’Opéra de Dijon, il a mis en scène L’opéra de la lune de Brice Pauset et Actéon de Charpentier dirigé par Emmanuelle Haïm et Atsushi Sakaï. Il a signé les scénographies de la tétralogie du Ring de Richard Wagner et de Katia Kabanova dans des mises en scène de Laurent Joyeux, Orphée et Eurydice de Gluck dans la mise en scène de Maëlle Poésy.

Publicités

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :