JULIEN CUSSONNEAU – Comédien

unnamedIl débute sa formation théâtrale au sein des cours Florent, auprès de Bruno Blairet et Fanny Laudicina. Par la suite, il entre au Conservatoire de Bobigny, en Cycle d’Orientation Professionnel de théâtre, sous la direction de Christian Croset.
La même année il travaille à la MC93 avec Nicolas Bigards, dans le cadre des Chroniques du bord de scène, sur l’adaptation du roman de James Elroy, American Tabloïd. En 2012, il intègre le GEIQ de Haute-Normandie et devient compagnon au sein du théâtre des Deux Rives. Pendant un an, il y rencontre différents intervenants comme Thomas Jolly et Sophie Daull, qui complèteront sa formation. Depuis, il a joué dans La Pierre d’Edward Bond mis en scène par Jérôme Hankins, ainsi que dansEmbrassons-nous Folleville, de E. Labiche mis en scène par Bernard Rozet.
En 2013, il rencontre Thierry Bédard avec equel il joue dans Un Monde Idéal, puis sous la direction de Bruno Delahaye dans Tête à tête de Geert de Kockere. En parallèle, il travaille avec Yohann Bret et joue dans ADN deDenis Kelly.
En 2015 il joue dans L’imaginaire Forcé, adapté du Mariage Forcé de Molière sous la direction de Angelo Jossec et rencontre Radouan Leflahi qui lui fait jouer le rôle d’Amalric dans Partage de Midi de Paul Claudel.
En 2016, il retrouve Thierry Bédard pour jouer VLA, et travaille aussi sous la direction de Yann Dacosta, dans Loveless adapté de Une vie de putain de Claude Jaget.

Publicités

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :